Régine Diyani

 

L’année 2018 a été marquée par une volonté affirmée de modernisation de l’action publique. L’AIFE s’est inscrite dans ce mouvement, ce qui lui a notamment permis d’être parmi les 17 premiers lauréats du Fonds de Transformation de l’Action Publique (FTAP). Elle s’est également investie dans le Plan de Transformation Numérique de la Commande Publique (PTNCP) aux côtés de la Direction des Affaires Juridiques pour mener à bien plusieurs actions.

En 2018, l’AIFE a ainsi continué de proposer le recours aux leviers majeurs de transformation et de modernisation de la fonction financière : les processus et l’innovation technologique. Répondre à ces enjeux tout en maintenant la performance et la disponibilité de l’ensemble des applicatifs du système d’information Chorus a

 

été un véritable défi. Cela a été rendu possible grâce à une volonté forte d’adaptation au contexte, comme par exemple la candidature aux appels à projets ou une adaptation de l’organisation interne pour davantage de proximité avec nos clients. Notre préoccupation première est en effet la satisfaction des utilisateurs et au travers de son enquête annuelle, l’AIFE a pu mesurer que le niveau de satisfaction global des utilisateurs du système d’information Chorus restait bon, et stable par rapport à 2017.

En 2018, l’AIFE a poursuivi la démarche participative associant l’ensemble des parties prenantes, à laquelle elle est attachée, ainsi que la recherche permanente du consensus qui fonde son action.