Au service des ministères

Temps de lecture estimé : 6 minChorus

Chorus

Constituant le cœur historique du Système d’Information Chorus, Chorus, dit souvent « Chorus cœur », et Chorus Formulaires sont destinés aux acteurs de la fonction financière de l’Etat, au sein des ministères et des directions réglementaires (direction générale des finances publiques et direction du budget).

Chorus, basé sur le progiciel de gestion intégré SAP, assure les fonctions budgétaires et comptables de l’État, et a permis, pour la 6ème fois consécutive, la certification des comptes de l’État produits à partir de Chorus.

Fin 2017, il était utilisé par 21 994 utilisateurs, et l’application web complémentaire, Chorus Formulaires, par 31 711 utilisateurs. Ils ont été rejoints au 1er janvier 2018 par 200 utilisateurs du budget annexe de la DILA.

La recherche du consensus et l’association des représentants des utilisateurs à la prise de décision constituent les principes directeurs du dispositif de gouvernance des évolutions de l’ensemble Chorus / Chorus Formulaires, comme ils l’avaient d’ailleurs été dès l’origine du projet et durant toute la phase de développement et de déploiement de Chorus.

Sur la base d’un cycle annuel, les évolutions proposées par les utilisateurs sont analysées dans le cadre de groupes de travail associant les ministères, les directions réglementaires et l’AIFE, et dont le mode de fonctionnement a été enrichi en 2017.

Cette instruction des demandes d’évolution conduit à un arbitrage en fin de cycle, faisant intervenir toutes les parties prenantes. Le dispositif permet ainsi de faire évoluer les fonctionnalités de manière concertée, en fonction des besoins des ministères, du cadre réglementaire et des contraintes en termes de ressources budgétaires et humaines.

Une part significative des évolutions (voir schémas ci-après) arbitrées dans le cadre du cycle 8 (année 2017) porte sur l’optimisation du processus de gestion de la dépense, que ce soit dans le cadre de la dématérialisation des factures ou dans les autres composantes de ce processus (marchés / engagements, réceptions, mises en paiement). Les autres demandes portent principalement sur le renforcement des outils de pilotage et la production des comptes de l’État.

Depuis 2012, les comptes de l’Etat, certifiés par la Cour des Comptes, sont tenus dans Chorus. Dans ce cadre, l’AIFE propose et met en œuvre chaque année dans Chorus des plans d’action issus des échanges avec la Cour et de ses recommandations, et lui apporte par ailleurs une assistance dans l’extraction et l’exploitation des données issues du système.

Le portail DIAPASON

Portail interministériel, construit et animé par l’AIFE depuis 2010, Diapason offre aux utilisateurs du SI Chorus une plateforme d’information et d’échanges, un espace de formation et une base de connaissances des règles, des usages et des bonnes pratiques liés à Chorus.

Diapason se veut avant tout un « vecteur instantané de communication etd’échanges » entre les différents ministères et en leur sein, afin de partager les expériences, et de faire bénéficier la communauté Chorus de pratiques éprouvées.

En 2017, le portail Diapason a eu 191 000 visites et plus d’1 million de pages vues, pour 894 publications et 449 fils de discussion.

La formation

En matière de formation, les travaux d’ingénierie menés en 2017 ont surtout été orientés vers la mise à jour des supports existants, la création d’un support relatif à la navigation, la refonte des supports du domaine Budget et la refonte des supports du domaine Dépense.

Au total, 712 agents ont été formés au cours des 77 sessions dispensées en 2017 (dont 30 en régions).

Le taux de satisfaction des formations dispensées par l’AIFE en 2017 progresse de plus d’un point par rapport à 2016, à un niveau de 86,68% d’agents formés satisfaits.

De plus, l’AIFE a fourni 508 jeux de données aux ministères afin qu’ils puissent dispenser par eux-mêmes des formations à leurs agents.

Par ailleurs, des travaux préparatoires à la campagne « outremer » prévue en 2018 ont été menés pour le recensement des besoins de formation et le recensement des salles de formation pour les destinations retenues, à savoir la Guadeloupe, la Martinique, Mayotte et La Réunion, Saint-Pierre-et-Miquelon, la Guyane, et enfin la Nouvelle-Calédonie et Wallis-et-Futuna.

Le programme de certification des formateurs ministériels continue d’être actif et une nouvelle campagne de certification a ainsi été menée à l’automne 2017. Depuis le lancement de ce programme en 2012, 106 formateurs ont obtenu la certification, dont 14 en 2017 (12 de niveau 1 et 2 de niveau 2). Les prochaines certifications de niveau 3 se dérouleront au printemps 2018.

Enfin, l’espace formation de l’extranet Diapason demeure l’outil principal d’échange entre l’AIFE et les acteurs de la formation au sein des ministères.Des évolutions lui ont été apportées au cours de l’année 2017.

Chorus DILA

La Direction de l’Information Légale et Administrative (DILA) est une administration publique française, placée sous l'autorité du Premier ministre et rattachée au Secrétaire général du Gouvernement.

Le projet d’intégration des fonctions comptables et budgétaires de la DILA dans Chorus a été lancé en août 2015. Auparavant, la DILA effectuait sa gestion comptable et budgétaire dans sa propre solution, avec des interfaces alimentant la comptabilité de l’État tenue dans Chorus.

L’année 2017 a été consacrée à la finalisation des travaux, à la recette externe, et à la préparation du démarrage opérationnel de l’utilisation par la DILA de Chorus.

Ce démarrage s’est déroulé, comme prévu, le 1erjanvier 2018,avec des phases classiques de reprise des données, de formation, et de déploiement.

Le périmètre du Système d’Information Chorus s’est ainsi étendu début 2018 avec l’intégration de la gestion budgétaire et comptable de la DILA, la gestion de ce Budget Annexe étant désormais réalisée dans le même Système d’Information que le Budget Général, sans intégration périodique des données par interface.

Ce sont près de 200 nouveaux utilisateurs (personnels de l’agence comptable, de la direction des affaires financières et des services prescripteurs) qui utilisent les mêmes fonctionnalités que celles mises à la disposition des ministères et ont donc rejoint la communauté des utilisateurs de Chorus.

Ce projet d’intégration a été mené par l’AIFE en lien avec la DILA, la DGFIP, la DB et les Services du Premier Ministre et a conduit à la mise en place d’une nouvelle fonctionnalité  dans le périmètre Chorus : la gestion de la récupération de la TVA.