Menu Fermer

Place

En amont de la chaîne dématérialisée de la dépense, la plateforme des achats de l’État (PLACE) est la solution avec laquelle les acheteurs publics et les entreprises échangent et dialoguent électroniquement pour la passation et l’attribution des marchés publics.

Depuis fin 2011, le Système d’Information PLACE est piloté conjointement par la Direction des Achats de l’État (DAE) en tant que maître d’ouvrage et par l’AIFE en tant que maître d’œuvre.

PLACE répond aux exigences du code des marchés publics et des directives européennes sur la communication et les échanges d’informations par voie électronique. Accessible sur Internet, la plateforme garantit l’égalité de traitement des entreprises candidates, la transparence des procédures de passation des marchés, la confidentialité des plis et la traçabilité des échanges.

Au-delà des fonctions de passation offertes aux acheteurs publics ministériels, PLACE leur permet également de transmettre, après la phase de décision d’attribution, les pièces justificatives de marchés au SI Chorus pour l’exécution de la dépense.

Le déploiement de PLACE s’est poursuivi durant l’année 2019 avec l’inscription de nombreuses entreprises et établissements publics. Fin 2019, 3 590 entités d’achat (+3,5% par rapport à fin 2018), et 225 856 entreprises (+9,9% par rapport à fin 2018), étaient enregistrées sur la plateforme PLACE.

Près de 39 250 consultations, représentant plus de 72 600 lots, ont été publiées durant l’année 2019, et 154 830 offres ont été déposées sous forme électronique, soit une croissance annuelle de plus de 30 %.

Par ailleurs, plus de 500 000 Dossiers de Consultation Électronique (DCE) ont été téléchargés en 2019 par les opérateurs économiques en mode authentifié, et près de 930 000 l’ont été en mode non authentifié.

Le nombre de contrats notifiés en 2019 est de 37 840, en croissance de 106%. Cette croissance est due à l’obligation de publication des données essentielles des contrats à partir d’octobre 2018 nécessitant la saisie de la notification du contrat dans PLACE.

Dans le même temps, l’usage de l’interface PLACE-CHORUS a continué sa progression dans les ministères.

Le maintien en condition opérationnelle est assuré par l’AIFE et le taux moyen de disponibilité totale de PLACE sur l’année 2019 a été de 99,95 %.

Le dispositif de support de PLACE a enregistré en 2019 plus de 19 200 sollicitations via l’outil d’assistance en ligne, donnant lieu à 10 800 appels téléphoniques à l‘assistance, en provenance des entreprises (53% des sollicitations) et des acheteurs publics (47 % des sollicitations).

Plusieurs évolutions de PLACE ont été réalisées en 2019, notamment pour étendre les fonctionnalités relatives au DUME avec en particulier la mise en service du DUME Simplifié au cours du premier trimestre, relayant le dispositif MPS (Marché Public Simplifié) qui a par la suite été retiré de la solution PLACE. Le formulaire amont de l’outil ORME a aussi fait l’objet d’une évolution importante durant ce trimestre, ayant permis d’uniformiser les référentiels de types de procédure entre PLACE et ORME.

La fusion de PLACE et ORME a par ailleurs été réalisée au cours du troisième trimestre 2019. Cette évolution majeure a notamment permis d’améliorer la cohérence fonctionnelle et l’ergonomie de la solution PLACE qui intègre désormais le module de rédaction ORME accessible directement par les acheteurs publics depuis le module de passation en s’authentifiant une seule fois (portail d’accès unique pour les acheteurs). Elle a aussi été l’occasion de modifier l’identité visuelle de PLACE (logo et charte graphique).  

Les travaux de fusion ont nécessité une refonte de l’architecture technique de la solution PLACE (rationalisation des composants applicatifs et techniques, montées de version, adaptation des paramétrages techniques, etc.). Dans le même temps, un mode actif/actif a été mis en œuvre en remplacement du mode actif/passif historique, afin d’améliorer sensiblement la robustesse et la résilience de l’architecture en cas d’incident majeur ou de sinistre. Cette nouvelle architecture s’appuie sur une infrastructure répartie sur deux sites géographiques distants et actifs simultanément.

Une autre évolution majeure également réalisée au cours du troisième trimestre 2019 a été l’intégration dans PLACE d’un nouveau module permettant la gestion administrative du contrat après la phase d’attribution. Ce module a été déployé sur un périmètre restreint d’entités d’achat pilotes afin d’avoir un premier retour d’expérience avant de compléter la couverture fonctionnelle du module en vue de sa généralisation.

En complément des briques fonctionnelles relatives à la passation, la solution PLACE intègre ainsi les briques fonctionnelles relatives à la rédaction des pièces administratives de marchés et au suivi administratif des contrats.

Enfin, sur le second semestre 2019 ont débuté les travaux de mise en œuvre d’une interface avec le futur SI APPACH (SI Achat interministériel), basée sur les Web Services standards de la solution PLACE. Cette interface sera mise en service en 2020 et permettra aux acheteurs de l’Etat de créer et modifier dans PLACE des consultations à partir de projets d’achat gérés dans APPACH et de transférer en retour des flux de données relatifs aux contrats qui en sont issus.

L’année 2019 a aussi été consacrée à la préparation du nouveau marché PLACE/DUME composé de trois lots (la solution PLACE est portée par le lot 2), dont l’appel d’offres a été publié à la fin du dernier trimestre.

Bienvenue sur l'intranet AIFErvescence