Menu Fermer

Chorus et Chorus Formulaires

Cœur historique du Système d’Information Chorus, les applicatifs Chorus et Chorus Formulaires sont destinés aux acteurs de la fonction financière de l’État, au sein des ministères et des directions réglementaires. Chorus permet d’assurer depuis 2012 l’ensemble des fonctions budgétaires et comptables de l’État, ainsi que la production des comptes de l’État, certifiés par la Cour des comptes dès 2012.

Ces applicatifs n’ont pas cessé toutefois d’évoluer depuis lors. Le partage des besoins, la recherche du consensus et l’association des représentants des utilisateurs à la prise de décision constituent les principes directeurs du dispositif de gouvernance des évolutions du système d’information Chorus. Sur la base d’un cycle annuel, les évolutions proposées par les utilisateurs sont analysées dans le cadre de groupes de travail associant les ministères, les directions réglementaires et l’AIFE.

Les principales évolutions arbitrées dans le cadre du cycle 10 de la gouvernance (année 2019) ont porté sur le processus de gestion et de suivi de la dépense (formulaire achats en quantité, suivi des accords cadre et marché) et sur la fiabilisation de la base tiers fournisseurs vis-à-vis de la base SIRENE de l’INSEE. Les autres évolutions ont porté sur la tenue des comptabilités, les recettes non fiscales, la gestion des tiers et des habilitations, la gestion des actifs, notamment immobiliers, ainsi que sur l’enrichissement et la rationalisation de l’offre de restitutions.

Par ailleurs, dans le cadre d’un groupe de travail dédié, des expérimentations portant sur l’utilisation de nouveaux outils décisionnels (BO/WEBi, Qliksense) ont été menées avec la communauté interministérielle.

L’année 2020 a vu aussi la mise en œuvre du chantier portant sur le « service fait présumé » et le plan de contrôle des dépenses de fluides. Il se poursuivra en 2021 avec l’automatisation des étapes de validation de ces dépenses.

Par ailleurs, du fait de la situation sanitaire particulière en 2020, l’AIFE a dû adapter son offre de formation. La plupart des sessions en présentiel ont dû être annulées suite aux différents confinements et celles qui ont pu se tenir ont été limitées à 6 stagiaires par session. L’AIFE a donc mis en place des formations à distance sur le mode webinaire afin de répondre aux nombreuses demandes et de résorber le retard de formation accumulé par l’ensemble des ministères. Cette action sera pleinement active sur la gestion 2021.

Chorus, un système d’information en innovation permanente

Fonds pour la Transformation de l’Action publique (FTAP) : IA et Chatbot

Dans le cadre du 1er appel à projets du Fonds pour la Transformation de l’Action publique (FTAP) dont l’AIFE avait été lauréat, six chantiers avaient été engagés. Pour le contrôle des factures de la commande publique, l’AIFE a eu recours à l’Intelligence Artificielle et au « machine learning », en s’appuyant sur les résultats des contrôles précédents, enregistrés sur Chorus depuis 2012. Ce dispositif a pour objectif d’optimiser les contrôles effectués tout en les réduisant en volume, ainsi que la réduction des risques financiers, en améliorant la détection des irrégularités constatées. Le déploiement de la solution en janvier 2020 (après une phase pilote en 2019) sur la moitié des services concernés a été un succès et a démontré un réel apport pour les comptables. La solution a donc été déployée sur l’autre moitié des services dépense en janvier 2021.

Un autre chantier du projet FTAP a été mis en production, avec l’extension du chatbot ClaudIA » dédié à l’aide aux fournisseurs. Depuis janvier 2020, ce chatbot, accessible depuis Chorus Pro, répondait aux interrogations des fournisseurs relatives à leurs factures et aux paiements reçus, afin de réduire la sollicitation directe des agents. Ces fonctionnalités sont maintenant aussi accessibles par les services de l’État et par les autres structures publiques.

FIORI (immobilier)

Un projet de refonte du module SAP (RE-FX) utilisé pour gérer l’inventaire de l’immobilier de l’État a été lancé en 2020. Souffrant d’un manque d’ergonomie, ce module va être totalement redéveloppé en utilisant la technologie SAP FIORI qui permet d’avoir des écrans proches du WEB. La mise en production est prévue début 2022. Dans le même temps, des API sont en cours de développement pour ouvrir la gestion et la consultation de l’ensemble des objets Chorus liés à l’immobilier (sites, terrains, bâtiments, contrats…). Ces API seront utilisables par les applications ministérielles de gestion immobilière.

RPA (Robotic Process Automation, - automatisation robotisée des processus)

Cette technologie est exploitée depuis plusieurs années pour réaliser des contrôles automatisés, techniques et applicatifs, dans Chorus. Cette technologie va désormais également être utilisée pour l’envoi automatisé des bons de commande aux fournisseurs, ce qui permettra d’alléger la charge des services gestionnaires. Le déploiement est prévu en 2021.

API (Application Programming Interface, soit interface de programmation d'application).

Chorus a poursuivi son ouverture vers l’extérieur en étoffant son offre API. L’année 2020 a vu l’ouverture aux ministères des API « tiers fournisseurs », « activités » et « taux de chancellerie ». Les premières API liées aux objets immobiliers ont été développées. D’autres initiatives sont prévues en 2021 : API « Demande d’Achat », API « liste de prix » et API « tiers clients ».

Fonds de solidarité

Enfin, dans le contexte difficile de la pandémie, Chorus a pu évoluer en quelques semaines pour permettre le versement du fonds de solidarité aux entreprises. Ce sont ainsi plus de 6,2 millions de paiements pour 11,5 milliards d’euros d’aide qui ont été traités en 2020.