LES SYSTEMES D’ECHANGE

LES SYSTÈMES D'ÉCHANGE

Pourquoi deux Systèmes d’Échange ?

Le système d’échange Chorus (SE Chorus) a fait l’objet en 2016 d’importants travaux dans le cadre du projet baptisé « SE2016 ».

Sur la base de la conception issue de ces travaux, il a été décidé de mettre en oeuvre une instance de système d’échange dédiée à Chorus Pro, en parallèle du SE Chorus.

Cette décision s’appuyait sur les spécificités propres au contexte de Chorus Pro : besoins de sécurité spécifiques du fait de l’ouverture à l’Internet, niveaux de services différents de ceux du SE Chorus (7/7, 24/24, y compris en EDI), nécessité de cloisonner les briques d’échanges pour réduire les risques d’indisponibilité globale des échanges avec les partenaires, offres de service différentes (offre API importante dans Chorus Pro), volumétries à traiter différentes, et modalités de raccordement différentes.

Le système d’échange Chorus

Le SE Chorus se présente comme une plateforme applicative et technique multiservice et évolutive, au service du SI Chorus et de ses partenaires. Il vise à faciliter la communication entre Chorus et les applications qui lui sont interfacées en assurant la fiabilité, la sécurité et la performance des échanges. Il permet, en outre, d’améliorer l’évolutivité des applications, en prenant en charge la désynchronisation des évolutions fonctionnelles et techniques entre les différents partenaires.

Le SE Chorus assure ainsi des services de transfert, de contrôle, de transformation et de traduction de données, de gestion de référentiels, au moyen d’une offre d’environ une centaine d’interfaces (entrantes, sortantes, ou bien internes au SI Chorus), au format fichiers/EDI ou web-services (API). Le SE Chorus permet ainsi de répondre aux besoins d’une centaine d’applications partenaires qui lui sont raccordées.

En 2017, la majeure partie de l’accroissement d’activité et de la volumétrie associée pour le SE Chorus, est liée au transport de documents dématérialisés. Le développement de la dématérialisation a entraîné des taux d’accroissement importants entre 2016 et 2017 sur les échanges internes entre Chorus Pro et Chorus (+ 80%), et sur les échanges avec ATLAS, le silo de stockage DGFIP hébergeant tous les documents du SI Chorus (+ 70%). Il en est de même concernant les échanges avec BNP Paribas au titre de la carte achat (croissance de + 60% du volume d’échanges), les échanges avec PLACE (+ 35%) ou bien les échanges avec Chorus DT (+ 30%).

Les augmentations d’activité ont aussi porté sur d’autres domaines fonctionnels de Chorus : + 20% sur les stocks et + 6% sur la dépense, avec le renforcement du transfert par interface des dossiers, ce qui traduit la confiance de nos partenaires sur l’efficacité et la fiabilité de nos solutions d’échange. La vision de cet accroissement global, sur tous les types d’échanges, se reflète parfaitement sur la courbe de statistiques du SE Chorus ci-après, avec, sur 11 mois, 12 avec un volume d’échange supérieur ou égal à 2016 (voir schéma ci-après).

Nombre de flux par mois traités par le SE Chorus
Nombre de flux par mois traités par le SE Chorus

Depuis décembre 2017, un allotissement différent des échanges entre Chorus Pro et Chorus permet de traiter plus de dossiers avec moins de flux, ce qui explique le différentiel avec le mois de décembre 2016.

Si des records de volumétrie ont été battus en 2017, ils n’ont pu l’être qu’à travers d’importants travaux menés pour parer aux conséquences possibles en matière de saturation ou de délai de traitement.

Néanmoins, certains pics ont pu, en 2017, ponctuellement dépasser la capacité nominale des systèmes d’échanges, notamment au mois de juillet, et mettre ainsi à contribution les équipes de l’AIFE, tant pour le système d’échange Chorus, que pour le SE Chorus Pro, afin d’assurer une continuité de service.

Des travaux conduits au cours du mois d’août, avec l’aide de l’éditeur Axway, ont permis de sécuriser la fin d’année sur les deux systèmes d’échange.

Des travaux à plus long terme sont également engagés sur le socle du système d’échange partagé entre les systèmes, et la mise en place de solutions spécifiques pour appréhender de manière encore plus sécurisée et efficace la volumétrie à venir, qui va par essence croître largement ces prochaines années, et permettra également la diversité des services proposés.

Le système d’échange Chorus Pro pour gérer notamment les API

Un autre système d’échange, construit à partir du même socle (composants applicatifs et fonctionnalités internes), a donc été mis en place pour gérer les échanges EDI et API du portail Chorus Pro (SE Chorus Pro).

Dans le cadre du programme Chorus Pro, afin d’offrir une offre de service multicanal, l’AIFE a mis en œuvre une plate-forme de gestion des interfaces de programmation applicative (ou API, pour application programming interface).

Cette plate-forme, robuste et évolutive, opérationnelle depuis fin 2016 propose plus d’une centaine d’API, recevant, fin 2017, près de 6 millions d’appels par jour de la part de plus 20 000 entités raccordées, directement ou indirectement

La plateforme API fait partie intégrante et est aujourd’hui l’une des briques essentielles du SE Chorus Pro.

2018, l’année des challenges pour les systèmes d’échange

L’année 2018 sera celle des challenges pour les systèmes d’échange du SI Chorus, avec le maintien du socle commun tout en tenant compte des aménagements spécifiques issus des besoins de chaque système et le passage en maintenance du SE Chorus Pro.

Les équipes